Monde médical

Des professionnels de la santé
nous informent et nous éclairent afin de mieux vivre avec la maladie
et d’adhérer plus facilement au protocole de soin.
Image de Nani Chavez

Interviews
& Podcasts

Capture d’écran 2022-01-13 à 15.55.16.png

Docteur Cloé Brami
Oncologue & Professeur
de Minfdulness

« Notre corps physique n’est
pas dissocié de notre esprit et de son environnement. L’oncologie intégrative ou plus largement la médecine intégrative est donc la possibilité
de soigner en intégrant toutes
ces dimensions et de redonner
à l’être humain la possibilité
d’être acteur.
 »

francois-goldwasser.jpeg

Docteur François Goldwasser
Oncologue & Chef du Pôle Cancérologie de Cochin

« En ce qui concerne
la proposition de médecines "douces", je dirais donc que
je suis ouvert mais pas les yeux fermés et il faut d’autre part
partir du patient et de ses propres représentations et préjugés. 
»

Capture d’écran 2022-01-13 à 16.00.48.png

Docteur Peggy Fournier
 Gastroentérologue
& Oncologue libérale

« On est là pour avancer, pour y croire,
il ne faut pas qu’il y ait trop d’affect de ma part. Je dois pouvoir leur dire

« vous pouvez pleurer, allez-y si vous avez besoin pleurer », mais je ne peux pas pleurer avec eux. Même s’il m’est déjà arrivé de fermer la porte puis
de pleurer une fois le patient sorti
du cabinet… 
»

Capture d’écran 2022-01-13 à 17.03.03.png

Docteur Patrick Bouffette
 Oncologue & Hématologue Hôpital Américain

« l est essentiel de se sentir
en confiance avec la personne qui
va sinon vous amener à la guérison,
au moins vous apporter une qualité

de vie. Pour ma part, lorsque j’explique

le programme thérapeutique

du patient qui est en face de moi,

j’ai besoin de le sentir adhérer

à ce que je lui propose. »

Capture d’écran 2022-01-13 à 16.09.56.png

Docteur Véronique Minard
Pédiatre & Oncologue
Institut Gustave Roussy

« Ce qui résonne le plus
chez moi est la notion d’injustice,
la non-acceptation de la maladie chez les plus jeunes enfants. La notion de faire tout ce qui est en notre pouvoir
à titre personnel et en équipe pour
les aider, les soigner et les guérir.
 »

Capture d’écran 2022-01-13 à 16.21.40.png
Capture d’écran 2022-01-13 à 16.11.27.png

Docteur Alain de Waele Oncologue & O.R.L

« À chaque fois, c’est très difficile

car je me mets à la place des gens et c’est dur. Que se passerait-il si on m’annonçait cela un jour ? Chaque fois, je ressens quelque chose d’épouvantable. Mais je ne peux pas le montrer. »

Capture d’écran 2022-01-13 à 17.26.22.png

Jean-Martin Cohen Solal
Médecin généraliste & Directeur Général de la Mutualité Française.

« Je suis animé par
la question de ce que je peux apporter, comment soulager, comment dénouer des situations.
Le métier apporte beaucoup dans
la connaissance de l’autre,
dans la réalité de l’autre.
 »

Jean-Loup Mouysset Oncologue & Fondateur
des centres Ressource

« J’ai depuis mis au point un programme qui dure un an : gestion du stress, sport, alimentation... Inviter les malades à se poser certaines questions : qu’est-ce qui favorise la maladie, qu’est-ce qui l’en protège ? Qu’est-ce qui aiderait

à optimiser le traitement ? »

Florence Hamon
Professeur en école d'infirmière
& ancienne infirmière en soins palliatifs

« J'avais besoin de me sentir utile dans ce moment extrêmement mystérieux. Je devais me remettre
en question : étais-je utile, avais-je prononcé les bonnes paroles ?
C’est une spécialité dans laquelle
je recevais un immense retour
des patients.
 »

Capture d’écran 2022-01-13 à 16.34.17.png

Siham Agnir
Infirmière en soins palliatifs

« J’ai choisi les soins palliatifs
car la mort est l’étape la plus redoutable pour un patient. Je me suis rendu compte qu’en soins palliatifs
on ne fait pas que soigner, mais,
on accompagne jusqu’à la fin.
 »

Florentine.jpeg
Capture d’écran 2022-01-13 à 16.35.02.png

Géraldine Tarrin
Psychologue clinicienne

« Lorsque je fais

de l’accompagnement, je suis là,

je suis juste là. Parfois nous parlons, parfois je tiens la main

de la personne. Afin qu’elle

ressente profondément qu’elle

est humaine, pas juste un organe

en souffrance. »

Capture d’écran 2022-01-13 à 16.39.10.png

Florentine d'Aulnois Wang
 Psychothérapeute

« Toutes les études montrent
que la longévité et la qualité
de nos vies dépendent de la qualité
de nos liens et de la façon dont
on peut éclairer ce qui nous
est arrivé petits. 
»

Violaine Courret
 Psychologue clinicienne
et thérapeute EMDR

« Chaque jour, le traitement
de l’information se fait naturellement par le cerveau lors de la phase de sommeil paradoxal. C’est ce qui fait que ce qui nous a touchés un jour peut être digéré le lendemain
et ne plus nous affecter. 
»

fred.jpg

Frédérique Saas :
« La voix des patients est essentielle ».

Frédérique est directrice Affaires Corporate, chargée des relations auprès des associations de patients et de la RSE. Passionnée par son métier elle échange avec Constance HAMEL et Sophie Picand, coach santé au sein de LVK pour comprendre la place des médicaments dans le traitement thérapeutique.

Capture d’écran 2022-01-13 à 16.09.56.png

Professeur Minard-Colin :
« Le médecin se doit d’être attentif au patient, et le respecter ».

Constance Hamel accompagnée
de Martin Le Ferrand a eu le plaisir d’interviewer le Professeur Minard-Colin spécialiste des lymphomes et sarcomes pédiatriques et de l’immunologie des cancers de l’enfant à l’hôpital Gustave Roussy. Un échange à trois voix pour parler de l’importance de l’alliance thérapeutique.

R.jpeg

David Spiegel
Professeur en Psychiatrie

« Je recommande
aux patients du cancer de faire
ce que leur grand-mère leur disait
de faire : "mange bien, dors bien,
et fais de l’exercice". On a besoin d’entraînement sportif pour vivre
notre vie. 
»

Capture d’écran 2022-01-13 à 16.31.26.png
Capture d’écran 2022-01-13 à 16.25.44.png

Brigitte Parnaudeau,
Responsable des relations
avec les associations chez
Bristol-Myers Squibb

« La cancérologie représente

80% de mon activité, une grande partie est dédiée à l’oncologie pédiatrique. Cette fonction donne

du sens à mon quotidien. »

Capture d’écran 2022-01-13 à 16.31.33.png

Thérèse Psiuk
Directrice des Soins en retraite

« Avec l’expérience, j’ai développé
une méthode de construction des chemins cliniques, à partir d’une recherche de théorie ancrée, qui signifie suivre les équipes sur le terrain et analyser les dossiers,
la pratique, écouter la synthèse
pluri-disciplinaire… 
»