Image de Alex Perri

Des interviews,

des informations et des conseils

pour vous aider à mieux vivre

avec la maladie

 
 
 
Lectures
gounekke.jpg
Laurent Gounelle
Les dieux voyagent
toujours incognito
gr_9782761957717.jpg
Viktor E.Frankl
Découvrir un sens
à sa vie
th.jpg
Rébecca Shankland et Christophe André
Ces liens qui nous font vivre
les-quatre-accords-tolteques.jpg
Don Miguel Ruiz
Les quatre accords
Toltèques

 
Les 26 miracles
de la guérison 
par
Kris et Tim Hallbom
Voici 26 choses que vous pouvez faire pour créer votre propre modèle de guérison pour vos proches et vous-même si vous deviez faire face
à un grave problème de santé

1.

Assumez la responsabilité de votre situation et n'en soyez pas victime

Une personne

qui reçoit un diagnostic qui fait peur

a souvent tendance à se fâcher et à en

éprouver du ressentiment, à blâmer les autres

ou à se sentir complètement impuissante.

Lorsque cela se produit, il est important d'assumer

la responsabilité de votre situation, de pardonner complètement (soi et les autres) et de se libérer

de toute colère ou ressentiment que vous pourriez avoir envers vous-même ou les autres.

Au lieu de vous sentir victime de votre situation, exprimez votre intention d'utiliser cette expérience comme une occasion de vous rendre

autonome et d'affirmer qui vous êtes

dans le monde.

3.

Renommez

votre condition

ou votre

maladie

Vous pouvez le faire

en donnant à votre diagnostic, maladie

ou condition, un nouveau nom qui par nature est plus guérisseur et auquel vous penserez de manière plus positive. Lorsque

le chirurgien oncologue a dit à Kris qu'elle avait une grande masse abdominale,

elle a choisi de l'appeler la « partie qui rétrécit de la guérison ». Elle a ensuite

dit à tous ceux qu'elle connaissait

de commencer à la désigner comme

la partie rétrécie de la guérison

chaque fois que ces personnes

lui parlaient.

5.

Déterminez

qui sera votre

équipe de soutien

dès le début

Assurez-vous d’être entouré

de personnes utiles et positives,

qui respecteront totalement la façon dont vous voulez vous guérir. Recherchez les services d'un médecin ou d'un oncologue qui va solliciter votre participation

à la co-construction de votre stratégie

de guérison, plutôt qu’un médecin qui va décider seul de votre traitement. Établissez votre intention de vous entourer de personnes positives qui vous soutiendront pleinement tout au long de votre cheminement vers

la guérison.

7.

Commencez

à faire autant

de PNL que possible

Ainsi que toute autre forme de guérison alternative en plus

du traitement médical conventionnel prescrit par votre médecin

2.

Ne laissez pas votre maladie ou votre

diagnostic définir qui

vous êtes au niveau

identitaire

Les personnes ayant

un cancer ou une maladie grave

s’identifient parfois à leur maladie.

Kris ne voulait pas que ça lui arrive.

Tim et elle ont donc recadré

le diagnostic initial de « lutte contre

le cancer » en « voyage

de guérison ».

4.

Exprimez

votre gratitude

de façon

quotidienne

Créez une liste de gratitudes

vis-à-vis de toutes les personnes

et choses pour lesquelles vous vous sentez reconnaissant, sans oublier votre processus

de guérison en cours. Tous les jours, Kris allait en elle et remerciait la partie qui rétrécit de la guérison pour son intention positive et son message.

Elle s'engageait alors dans une profonde méditation et exprimait sa gratitude envers la partie qui rétrécit de la guérison, en répétant encore et encore

les mots suivants : " pour la guérison, merci pour

le message, merci pour l'apprentissage.

Je m'en occupe". Une fois la méditation terminée, elle continuait à se répéter ces mots tout

au long de la journée.

6.

Prenez le temps

de bien réfléchir

à ce que vous voulez

dire aux personnes qui

vous entourent

À propos de votre situation,

et de ce que vous voulez que soit votre histoire

en cours, réfléchissez-y à l'avance. Parce que l'histoire

que vous racontez aux autres peut devenir soit un « même » positif (*) qui se perpétue, soit un virus négatif de la pensée

qui se propage rapidement dans votre famille, vos amis

et vos collègues. Il est important d'impliquer toutes

les personnes que vous connaissez afin d’obtenir le meilleur résultat possible pour votre processus de guérison

et la meilleure histoire possible. C’est aussi une bonne chose de dire à vos amis et à votre famille comment vous voulez qu'ils vous voient en train de guérir et de vous remettre complètement de votre situation. Il est important

que vos amis et votre famille ne se fassent pas

des images de vous malade ou mourant, ce qui est

pourtant une tendance bien naturelle dans

ce genre de situation.

8.

Développez

un puissant scénario d'hypnose que vous pouvez pratiquer

chaque jour

Pour induire un état

de guérison, vous pouvez intégrer

dans votre script certains éléments positifs tels que des affirmations de guérison,

des idées spirituelles, des citations bibliques, ou toute autre chose qui

vous aide à vous sentir bien et sur le chemin de guérison. Vous pourriez également inclure dans le script d'hypnose, la description des grandes lignes des vacances à venir que vous prendrez, la création d’un avenir

brillant et irrésistible !

10.

Développez

une affirmation positive ou un mantra de guérison que vous pouvez répéter encore et encore

Le mantra de guérison

de Kris était, « Ils sortent tout ça, c'est bénin et je vais bien. »

Kris a répété ce mantra encore et encore tout au long de la journée. Parfois, elle le disait

un millier de fois par jour.

11.

Négocier

activement avec

les parties de votre

corps de façon

quotidienne

Cela signifie parler

de façon positive avec les différentes parties de votre corps telles que vos organes, vos muscles, vos cellules sanguines, votre système immunitaire,

et toute autre partie de votre corps que vous voulez inclure activement dans votre processus de guérison. Vous pourriez même envisager de bénir

quotidiennement vos organes

et d'autres parties de

votre corps.

12.

Priez

et visualisez

le meilleur résultat possible encore

et encore

Vous pouvez

également visualiser

un résultat positif pour votre traitement ou votre opération,

ainsi que tout événement futur

ou des vacances pour

lesquelles vous êtes très enthousiaste.

9.

Créez

et développez une question centrale qui soutient votre chemin

de guérison

Les questions

centrales de Kris tout au long

de son chemin de guérison étaient :

« Quel est meilleur résultat

possible, et comment puis-je

me guérir aussi vite

que possible ? »

13.

Modifiez

votre style

de vie

Vous pouvez

le faire en changeant votre

alimentation, en faisant

de l’exercice, en respirant profondément et en abandonnant les schémas de pensée

malsains comme la négativité,

les plaintes, les critiques

des autres...

15.

Passez autant

de temps que possible dans la nature et apprenez à être présent

et à apaiser votre

esprit

Kris et Tim

marchaient tous les jours,

passaient beaucoup

de temps à observer

les oiseaux dans leur jardin

et les couchers

de soleil.

14.

Tenir

un journal

quotidien

Il est bon

pour votre esprit et votre âme

de tenir un journal quotidien et d'écrire sur les sentiments tristes

ou effrayants que vous éprouvez. Après avoir exprimé vos peurs

ou vos inquiétudes sur papier,

vous pouvez écrire sur votre processus de guérison et sur

la façon dont vous allez exprimer

le meilleur résultat

possible.