La réflexologie et ses bienfaits

par 

Jessica Sandik

Jessica.jpeg

Qu’est-ce que

la réflexologie ?

La réflexologie est une technique naturelle ancestrale d’acupressure ou digitopuncture (acupuncture sans aiguilles) qui vise à renforcer les mécanismes d’autorégulation du corps et donc à permettre de préserver ou retrouver un équilibre physique et émotionnel.

La réflexologie est un soin à part entière, aussi ancien que le massage ou l’acupuncture remontant à environ 6000 ans.  On la pratiquait en effet déjà sous l’antiquité, dans la majorité des peuples anciens, d’après les témoignages que l’on a pu retrouver. C’est une méthode énergétique issus de la médecine traditionnelle chinoise qui ne sera « révélée » et connue en Europe qu’au XVIe siècle.

Par un toucher et une stimulation spécifique appliqués sur ces zones réflexes, on peut localiser et identifier les tensions (qu’elles soient physiques ou psychiques, énergétiques ou fonctionnelles) et en traiter la cause afin de rétablir une circulation harmonieuse de l’énergie dans l’organe correspondant, de le revitaliser et surtout de stimuler le pouvoir d’autorégulation du corps.

« Chaque tension musculaire contient l’histoire

et la signification de son origine. »

Wilhelm Reich

L’humain est ainsi envisagé dans sa globalité et la réflexologie s’attache à réguler la cause d’une affection et non l’effet « visible aux yeux » qui n’est qu’une manière du corps de parler, de transmettre des messages, voire « d’appeler au secours ». La réflexologie va agir sur le symptôme mais surtout sur le terrain qui a favorisé ces manifestations et déséquilibres en réveillant les mécanismes d’autoguérison du corps tout en procurant une profonde détente physique et psychique.

Approche holistique ou globale basée sur le principe que «tout est dans tout», que tout est lié et que chaque partie du corps se reflète et peut donc être « stimulée » à distance ; elle entraîne relaxation et harmonisation grâce à la stimulation cutanée des terminaisons nerveuses et des méridiens (ces canaux qui parcourent le corps pour transporter l’énergie).

Chaque partie du corps – pieds, visage, mains, oreilles, dos… - en tant que « reflet » de l’ensemble du corps peut être stimulée pour agir à distance sur les organes, zones ou systèmes qui ont besoin d’être tonifiés ou apaisés. La réflexologie peut donc être «plantaire», «palmaire», «faciale»… 

À qui s'adresse la réflexologie ?

En tant que soin naturel, la réflexologie est convient à tous : du bébé à la personne âgée, des femmes enceintes aux sportifs, de l’adolescent en pleine croissance au travailleur sédentaire… Chacun peut bénéficier de ses atouts pour maintenir ou retrouver un état de bien-être idéal.

Quels sont les bienfaits de la réflexologie ?

La réflexologie intervient sur tous les déséquilibres

qui vous empêchent d’être au mieux de vous-même :

  • Apaiser les tensions physiques et émotionnelles et leurs impacts sur l’organisme

  • Réduire le stress et calmer l’anxiété

  • Gérer les douleurs

  • Améliorer la qualité de son sommeil

  • Tonifier son organisme et retrouver sa vitalité

  • Renforcer son système immunitaire

  • Réguler les troubles physiologiques – digestifs, hormonaux, respiratoires… – et psychosomatiques – TOC, gestion du poids, allergies, migraines, eczéma, psoriasis…

Quel intérêt comme soin de support oncologie ?

Avant, pendant ou après la maladie, la réflexologie va apporter un accompagnement psychoémotionnel et corporel spécifique, pour la personne malade et/ou pour son entourage.

 

Qu’il s’agisse d’aider à accepter et intégrer émotionnellement le diagnostic, d’apaiser les effets secondaires et indésirables des traitements, de calmer le stress et l’anxiété susceptibles d’amplifier certains symptômes ou encore d’accompagner la reconstruction physique et psychique après la maladie. 

Quelles sont

les contre-indications ?

Il est préférable de demander, avant de pratiquer une séance de réflexologie, l’avis d’un médecin traitant en cas de : 

  • Blessure au pied, à la main (entorse, fracture…) ou au visage

  • Problèmes de veine (varices) ou de caillots sanguins (phlébite) 

  • Maladie cardiaque et/ou pacemaker

  • Toute maladie importante nécessitant un traitement

  • Opération sous anesthésie datant de moins de 2 mois

  • Grossesse (les séances sont généralement à éviter avant la fin du premier trimestre de grossesse) 
     

Dans certains cas les séances seront adaptées, notamment en réduisant la durée des stimulations. 

 

Information importante : la réflexologie n’est pas une alternative à la médecine conventionnelle. Elle ne s’y substitue en aucun cas. Elle n’a pas pour but d’établir un diagnostic ou de prescrire des traitements. Elle s’inscrit dans une démarche de

« bien-être », de prévention et peut-être envisagée comme soin complémentaire à tout type de traitement. 

Jessica Sandik

Réflexologue certifiée RNCP et Hypnothérapeute

à Boulogne-Billancourt

www.JessicaSandik.com