>

>

Hypnothérapie - Maya

Maya, hypnothérapeute, hypnocoach, 92.

Maya, comment en es-tu venue à l’hypnose ?

J’en suis venue à l’hypnose il y a 10 ans quand ma fille est tombée dans l’anorexie à l’âge de 13 ans. Après avoir égrainé toutes les méthodes traditionnelles : nutrition, psy, médecine, j'ai testé d’autres médecines douces : kinésiologie, acupuncture… 

A travers ces médecines j’ai réalisé que ma fille ne voulait pas se soigner. 

En parallèle j’ai rencontré une femme dans le Yoga qui m’a invitée à travailler sur moi. Pendant 2 ans, j’ai suivi des cours d’initiation théorique, j'ai pratiqué du développement personnel et effectué des retraites dans le monde entier…
C’est là que ma fille a commencé à changer. 
En me formant et en travaillant, je coupais toutes les énergies trans générationnelles. Plus je me soignais plus ma fille a commencé à reprendre vie, elle a alors recommencé à manger… J’ai par la suite travaillé dans ce domaine, sur les énergie intérieures, et ma vie a changé à 200% à la fois d’un point de vue personnel et professionnel…
J’ai passé un diplôme. 
La clé de la réussite de cette remise en cause globale c’est le miroir que l’on se renvoie entre enfants et parents. Tout le monde doit se remettre en question

Comment travailles-tu ?

 

J’accompagne et aide les gens à gérer leur mal être : stress, dépression, maladie, problème professionnel et familial, image de soi, remise en question, malheur…
Toute souffrance peut être résolue si l’on passe par l’acceptation de cette souffrance, de l’épreuve et de l’échec…S’il nous a été donné de la vivre, l’épreuve peut être résolue. 

Définir l’Intention de travail du client est essentielle et l’acceptation de sa souffrance est la base… Ensuite, je travaille sur ses blessures émotionnelles. Nous portons en nous au minimum trois des cinq blessures émotionnelles : rejet, injustice, abandon, trahison humiliation.
L’enjeu est de : 

  • Les détecter (à la lecture du corps et l’anamnèse (échange))

  • Les valider avec le patient

Dès lors que l’on sait qu’une blessure est une peur, que l'on se construit un masque pour ne pas avoir l’air de souffrir de cette blessure et on engendre une blessure amplifiée. 
Ex : blessure du rejet. Quand on ne veut pas être rejeté, on masque, et pour ne pas être rejeté, on fuit les situations et donc toutes les épreuves de la vie. Quand on fuit le rejet, on nourrit le rejet et on engendre des peurs d’affronter notre vie…Quand nous sommes dans notre blessure, dans nos masques et dans nos peurs, la blessure nous empêche d'être nous -même.


Une fois l’échange terminé comment se passe l’hypnose ? 
 
Je redonne de l’énergie aux liens énergétiques du corps. 
Les 7 points énergétiques sont : racine, sacré, plexus solaire, cœur, gorge, intuition, coronal. 

Ensuite, l’idée est de soigner la blessure émotionnelle en enlevant les peurs et les masques afin que la personne se libère et puisse devenir vraiment elle-même et se connecter à sa propre énergie, à sa puissance intérieure. On guérit en devenant son propre maître.
Quand on a travaillé la blessure, on devient en paix, on attire de nouvelles personnes qui apaisent, à tous les niveaux de la vie (pro, perso et amoureux)

En hypnose, il faut être demandeur et vouloir vraiment faire un travail sur soi, sinon, cela met un barrage. J’ai un bon rapport avec les jeunes, et notamment les 18-35 ans. 

Un mot pour conclure ?

J’aimerais passer un message à tous les parents. Les parents doivent oser se regarder à travers leurs enfants, à travers les maux de leurs enfants : maladie, rébellion, addictions… Dans l’épreuve ou le bouleversement qui s’opère, les enfants deviennent nos maîtres. L’égo des parents et leur savoir doivent accepter d'être remis en cause.

Quand un problème de famille arrive, personne n’est épargné… C’est le cycle de la vie… Les enfants font le chemin qu’ils ont à faire et c’est une opportunité pour tout le monde.

Nous, parents avons tellement à apprendre de nos enfants car ils sont nos miroirs. 

Rejoignez-nous :

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 Sophie Renard